Les plus belles réalisations de cet artisan, et bien d’autres encore, se trouvent dans le livre "Les armuriers Liégeois à travers leurs réalisation. 1800 - 1950".

Pour tous les détails voir : LES ARMURIERS LIEGEOIS

 

FABRIQUES D'ARMES Fs DUMOULIN&CIE.

Date d'émission : +1944.

Action N° 828.

En fond d’image, un fusil culasse ouverte.

Compagnie à l'origine fondée en 1908. Bien que principalement un fabricant d’armes, la compagnie était intéressée par les marchandises de sports et les fabrications d’objets en acier de toutes sortes.

 

François DUMOULIN & compagnie

En vente chez "Ives Devos"

Photos Littlegun

François DUMOULIN & compagnie

Fusil de chasse hammerless à canons juxtaposés de calibre 12.

Les platines sont de type "en avant". La gravure est de type anglaise à rouleaux

L’ouverture de l’arme se pratique à l’aide de la clé top lever, une sûreté de type GALAND marquée S à l’or fin est placée juste derrière.

La crosse façonnée à l’anglaise est en bois de noyer blond (français ?).

Les poinçons

L’arme porte les poinçons du banc d’épreuves de Liège, à savoir :

ELG sur étoile dans un ovale couronné : acceptation définitive post 1893.

Perron : inspection post 1853.

AC étoilés : contremarque du contrôleur post 1877.

PV surmonté d’un lion stylisé : épreuve à la poudre sans fumée, en usage de 1898 à 1968.

12-65 dans un oméga : calibre nominal et longueur de la douille, en usage de 1924 à nos jours.

Lettre g minuscule : lettre annale de 1928 (année de fabrication de l’arme)

Choke 18.3 : canons chokés, calibrés à 22 cm de la culasse, en usage de 1924 à 1968.

1 Kg 518 : poids du canon pouvant tirer des poudres sans fumée (armes lisses) au gramme près. En usage de 1924 à nos jours.

Les marques

F.D.C. Manufacture : marque du fabricant François DUMOULIN & compagnie, rue Thier de la Fontaine, 2 à LIEGE. Il a été inscrit au banc d’épreuves de 1908 à 1968 avant d’être repris par LALOUX (voir site)

A.ROUFFIN : il s’agit du graveur de l’arme sur qui je n’ai malheureusement aucun renseignement.

FRIED. KRUPP.A.G. ESSEN – SPECIAL GEWEER LAUP. STAHL avec dessin de 3 cercles imbriqués : il s’agit du type d’acier utilisé pour les canons.

83962 : numéro de série.

Annexe : une publicité de cette firme présentant plus ou moins la même arme.

GG

François Dumoulin & Cie

Il s’agit effectivement d’une carabine revolver à percussion centrale de fabrication tardive (voir poinçons). L’alimentation se fait par une portière latérale.

Le barillet long n’est pas cannelé et est à six coups me semble-t-il.

Il est chambré pour le calibre 10,5 mm.

La crosse est de type pistolet et le garde-main sous le canon est quadrillé.

Le canon à 8 pans doit être rayé, bien que je n’ai pas aperçu le poinçon R couronné !

L’arme porte les poinçons réglementaires du banc d’épreuves de Liège, à savoir :

ELG étoilé dans un ovale couronné : acceptation post 1893, ce qui me semble tardif pour une arme de ce type. Elle était vraisemblablement destinée à l’Amérique du Sud.

E étoilé : contremarque du contrôleur post 1877.

Perron : inspection post 1853.

EL en lettres cursives : épreuve provisoire post 1852.

10, 5 : calibre en mm, en usage de 1889 à nos jours.

L couronné : cette marque n’appartient pas au banc d’épreuves et j’ignore ce qu’elle désigne. Je l’attribue en toute hypothèse au fondeur de barillet, puisque cette marque n’est jamais rencontrée que sur les barillets. Si vous avez une meilleure explication, je suis preneur.

La marque F.DUMOULIN & C° appartient comme le savent les lecteurs du KIKI à la firme François DUMOULIN & Cie, fabrique d’armes, rue Thier de la fontaine, 2 à Liège (BE

1908/1968).

GG

François Dumoulin & Cie

L’arme en elle-même est un fusil de chasse à canons lisses juxtaposés, calibre 16 chiens extérieurs à percussion centrale, clé entre les chiens. La crosse en noyer est à l’anglaise et la gravure de platine en taille-douce animalière.

Elle porte les poinçons réglementaires du banc d’épreuves de Liège, à savoir :

ELG étoilé dans un ovale couronné : acceptation post 1893.

Perron : inspection post 1853.

AF couronnés : contremarque du contrôleur post 1877.

EL en lettres cursives : épreuve provisoire en usage de 1852 à nos jours.

16C dans un losange : calibre de l’arme, en usage de 1898 à 1924.

Choke 16.4 / 17.0 : canons chokés : calibre en mm à 22 cm de la culasse et à la bouche, en usage de 1910 à 1924.

Marquages du fabricant

LANCELOT à LIEGE

Faisant suite aux deux dernières demandes d’identifications concernant des fusils marqués LANCELOT à LIEGE et dont le nom du fabricant n’avait pu être identifié, j’ai découvert des publicités de la firme Fs. DUMOULIN rue Thier de la fontaine, 2 à Liège (BE 1894/1968) dont l’adresse télégraphique était LANCELOT – LIEGE.

La coïncidence n’en est pas une à mon avis et je considère ce mystère comme étant élucidé !

9120 : n° de série.

E3 – 5F – signe oméga : marquages d’atelier sans signification connue.

ACIER GARANTI : sans commentaire.

Fabrication : entre 1910 et 1924.

GG

François Dumoulin & Cie

Fusil ou carabine pliante, suivant qu’elle soit rayée ou nom, de type LECLERCQ ou encore dénommé "de braconnier" car elle pouvait facilement être dissimulée dans les vêtements. La clé d’ouverture est dite "clé serpent".

Ce type d’arme est présent dans de nombreux catalogues des fabricants liégeois de la fin du 19e siècle et au début du 20e.

Le fabricant de celle-ci est François DUMOULIN & Cie, rue Thiers de la fontaine, 2 à Liège et qui fut inscrit comme fabricant au banc d’épreuves de 1908 à 1968.

GG

Photos Littlegun

Dumoulin François

De nouveau un très classique et très courant "BOSSU" autrement dit un revolver type Bull-dog mais à chien caché (hammerless). Ce type d’arme a été fabriqué en centaines de milliers d’exemplaires à Liège.

Elle porte les poinçons du BE Lg typiques soit :

ELG étoilé dans un ovale couronné : acceptation de 1893 à 1968.

AH étoilé : contremarque du contrôleur de 1877 à 1968.

R couronné : canon rayé de 1894 à 1968.

PV surmonté d’un lion : épreuve à la poudre vive de 1898 à 1968.

Le fabricant

Ici je serais prudent car la marque est difficilement lisible, je pense lire F.D.C. dans un cartouche, il s’agirait alors de François DUMOULIN & Compagnie déjà largement évoqué sur le site.

GG

François Dumoulin & Cie

Il s’agit d’une copie du S&W calibre .38 à brisure comme l’extrait ci-dessous du catalogue L.ANCION-MARX de 1909.

J’en ai rencontré dans d’autres catalogues liégeois comme LOVINFOSSE & HARDY notamment.

J’ai été étonné par la mauvaise qualité des poinçons du BE (sauf l’ovale ELG) les poinçons du contrôleur me laissent des doutes.

La marque à l’étoile m’est inconnue (une de plus).

Les lettres F.D.C. signifient François Dumoulin & Cie. (Dépôt de brevet pour revolver en 1902)

GG et MD

François DUMOULIN & Cie

Classique fusil de chasse que cette arme à canons lisses et juxtaposés en calibre 12. Les platines sont de type hammerless et la clé d’ouverture « top lever ».

L’arme porte les poinçons réglementaires du banc d’épreuves de Liège, à savoir :

ELG étoilé dans un ovale couronné : acceptation post 1893

Perron : inspection post 1853.

G étoilé : contremarque du contrôleur post 1877

PV surmonté d’un lion stylisé : épreuve à la poudre sans fumée post 1898.

EL en lettres cursives : épreuve provisoire post 1852.

12-70 dans un grand C : calibre nominal et longueur de la douille post 1924.

CHOKE 19.2 : canons chokés : cal. à 22 cm de la culasse, en usage de 1924 à 1968.

1 Kg 936 : poids du canon pouvant tirer des poudres sans fumée (armes lisses) au gramme près. En usage de 1924 à nos jours.

J’ai aperçu d’autres marques sur un canon mais la qualité et le cadrage de la photo m’ont empêchés d’identifier celles-ci.

Fabricant

François DUMOULIN & Cie à Liège a été largement évoqué sur le site, merci de vous reporter à celui-ci.

GG

François Dumoulin

Beau fusil de chasse à canons lisses juxtaposés de calibre 20-70.Les platines en avant sont de type hammerless avec clé top lever, elles sont ornées d’une fine gravure animalière et végétale.

La crosse en noyer est de type pistolet.

Les poinçons

Cette arme possède une multitude de poinçons, il est peu courant d’en voir autant à la fois.

La plupart sont ceux du banc d'épreuve de Liège, à savoir :

ELG étoilé dans un ovale couronné – acceptation – 1893/1968.

H étoilé : contremarque du contrôleur WOIT Christophe (1938/1968) marque en usage de 1877 à 1968.

1 Kg 027 : poids du canon pouvant tirer des poudres sans fumée (armes lisses) au gramme près. 1924/nos jours.

20-70 dans un grand C : calibre nominal et longueur de la douille – 1924/nos jours

z en minuscule : lettre annale de 1947

CHOKE 15.8 – 15.9 : canons chokés : cal. à 22 cm de la culasse – 1924/1968.

Les marques

ACIER ARQUEBUSIER CAP JF : la société CAP est bien connue comme fabrique de canons.

FALLA : également fabricant de canons, s’est-il servi de l’acier du précédent ??

DF dans un rectangle : est la marque de François DUMOULIN évoqué sur le site comme les deux précédents.

Conclusions

Le fusil a été fabriqué en 1947 par la firme DUMOULIN François & Cie rue Thiers de la Fontaine, 2 à Lg (Banc d’épreuve de Liège 1908/1968) vraisemblablement à partir des canons fournis par FALLA et fabriqué avec de l’acier CAP. Ce procédé était monnaie courante à l’époque.

GG

Photos de "LUXARM - BRASSCHAAT" avec nos remerciements

Photos Littlegun

Dumoulin

Cal 12

Photos aimablement autorisées par "Collectorsfirearms"

Ets François DUMOULIN & Cie

Il s’agit d’un revolver à brisure de type WARNANT, ouverture de type S & W, extracteur en étoile, percussion centrale, six coups.

Marquages

Du banc d’épreuves de Liège : invisibles sur les photos.

Du fabricant : DF et petit moulin.

Fabricant

DF et le petit moulin sont des marques déposées par les Ets François DUMOULIN & Cie rue Thier de la fontaine, 2 à Liège (BE 1894/1968)

(Voir marque jointe)

GG

Merci à "ANTIQUEFIREARMS" pour les photos.

Retour "Famille DUMOULIN"