Nagant "Douane" (Copie)

Il s’agit d’un revolver d’ordonnance à percussion centrale et cadre fermé. Le canon est à 8 pans avec un guidon en demi-lune. La baguette coulisse dans un guide intégré à la console et est maintenue par un petit ressort à lame. Le barillet à 6 coups est cannelé, ces cannelures sont elliptiques comme prévu sur ce modèle. Les crossettes en bois de noyer quadrillées sont maintenues par une vis transversale et deux rosettes. La crosse se termine par un anneau et sa vis-pivot.

L’arme porte les poinçons réglementaires du banc d’épreuves de Liège, à savoir :

ELG* dans un ovale couronné : acceptation définitive post 1893.

AH* : contremarque du contrôleur post 1877.

R couronné : canon rayé, en usage de 1894 à 1968.

L’arme porte également les marques suivantes :

DOUANE B 317 qui nous laisse à penser qu’il pourrait s’agir d’un revolver NAGANT modèle 1878-86 en simple et double action adopté par la douane belge. Il ne sera remplacé qu’en 1900 par un pistolet Browning. Je déplore cependant l’absence de la marque de LEOPOLD II (2 L entrelacés sous couronne dans un cercle et frappé par la Manufacture d’Armes de l’Etat et la marque NAGANT BREVETE !? D’autre part la mention complète de la marque douanière est DOUANE BELGE ce qui ne semble pas être le cas ici ?

Dès avant 1900, à l’expiration du brevet, d’autres firmes dont ANCION-MARX copièrent les revolvers NAGANT avec un certain succès commercial.

L couronné : marquage du fondeur de barillet.

GG

Retour "MA COLLECTION"