Les plus belles réalisations de cet artisan, et bien d’autres encore, se trouvent dans le livre "Les armuriers Liégeois à travers leurs réalisation.

1800 - 1950".

Pour tous les détails voir : LES ARMURIERS LIEGEOIS

Warnant René

Voici une belle (et lourde) carabine de tir, fin XIXe début XXe, de fabrication liégeoise (sans doute René Warnant), à culasse courte. Calibre 6 mm Flobert (percussion annulaire). Hausse et guidon réglables.

Les marquages

R couronné : canon rayé, en usage depuis 1894 ;

AL sous étoile : contremarque d’un contrôleur depuis 1877

Perron :inspection, depuis 1853 ;

ELG sur étoile dans ovale couronné : acceptation, depuis 1893 ;

FL 6 m : le calibre, 6 mm à percussion annulaire ;

AE : non identifié

LLH : Laurent Lochet-Habran, fabricant de canons, maison fondée en 1860, actif jusqu’au début du XXe siècle.

RW : il s’agit sans doute de René Warnant, inscrit au Banc d’Epreuves de Liège de 1912 à 1956.

GP

Warnant René

Cette carabine jouet imitation grossière du fusil MAUSER à verrou a été fabriquée par René WARNANT qui était inscrit au banc d’épreuves de Liège de 1912 à 1956.

En 1934, il a repris l’activité de WARNANT, Emile rue Lamarck, 99 à LIEGE.

Durant la première guerre mondiale, l’occupant a interdit aux armuriers liégeois la fabrication d’armes. Réduits au chômage, certains de ceux-ci ont fabriqués des jouets et d’autres objets destinés à la décoration (coffrets gravés ou sculptés entre autres)

Une association, PANEM LABORE (le pain par le travail) a même été crée pour venir en aide aux personnes sans ressources.

La marque RW entrelacés est bien la marque de René WARNANT et la mention PROJECTILE semble être une mention publicitaire pour attirer le chaland.

La marque FABRICATION LIEGEOISE se passe de commentaire.

Bref, ce jouet est un témoin très intéressant d’une époque troublée et heureusement révolue.

GG

Retour "FAMILLE WARNANT"

Retour "ARTISANS IDENTIFIES"