Les plus belles réalisations de cet artisan, et bien d’autres encore, se trouvent dans le livre "Les armuriers Liégeois à travers leurs réalisation.

1800 - 1950".

Pour tous les détails voir : LES ARMURIERS LIEGEOIS

Louis Vendrix

Voici un beau fusil de chasse juxtaposé vendu par la maison liégeoise d’armes de luxe bien connue L. Vendrix. Crosse anglaise, gravures relativement « naïves ».

Les marquages

ELG couronné : acceptation entre 1893 et 1968

Lion sur PV : épreuve à la poudre vive entre 1898 et 1968

12-70 dans un oméga allongé : calibre nominal et longueur de la douille depuis 1924

e : lettre annale pour 1926

AC sous étoile : contremarque d’un contrôleur depuis 1877 

1kg338 : poids du canon, en usage depuis 1924

Acier comprimé CAP et aigle : il s’agit sans doute de la marque de Henri Joseph CAP, fabricant de canons

EL : épreuve provisoire depuis 1852

18.5 CHOKE 18.4 : canon choké entre 1924 et 1968

JB : non identifié à ce jour

L. Vendrix et Cie Liège, fabricant d’armes de luxe : Louis Vendrix a été inscrit au BE de Liège entre 1907 et 1937. Il était établi rue des Clarisses 66 à Liège.

GP

Louis Vendrix

Il s’agit d’un fusil double de petite chasse.

Les canons juxtaposés sont lisses et de calibre 16.

La platine carrée est de type hammerless avec clé top lever et sûreté glissante de type Galand.

La crosse en bois de noyer de taillée façon pistolet.

L’arme porte les poinçons du banc d’épreuves de Liège, à savoir :

ELG sur étoile dans un ovale sommé d’une couronne : acceptation définitive post 1893.

AC – Z et F sommés d’une étoile : contremarques des contrôleurs post 1877.

EL en lettres anglaises : épreuve provisoire, en usage de 1852 à nos jours. 

16-55 dans un oméga : calibre nominal et longueur de douille, en usage de 1924 à nos jours.

PV surmonté d’un lion stylisé : épreuve à la poudre sans fumée, en usage de 1898 à 1968.

Choke 16.7 : canons chokés : cal. à 22 cm de la culasse. En usage de 1924 à 1968.

1Kg 437 : poids du canon pouvant tirer des poudres sans fumée (armes lisses) En usage de 1924 à nos jours.

Perron : inspection post 1853.

Lettre j minuscule : lettre annale de 1931.

Elle porte également les marques de fabrique suivantes :

2707 : numéro de série.

LV sommé d’une couronne : marque du fabricant Louis VENDRIX, rue des Clarisses, 43 à Liège. Inscrit au banc d’épreuves de 1907 à 1937.

GG

Louis VENDRIX

Fusil de chasse à canons lisses juxtaposés, en calibre 12.

La platine à deux détentes et de type hammerless avec clé d’ouverture top lever.

La crosse est en noyer façonnée à l’anglaise.

Les poinçons

Il porte les poinçons obligatoires du banc d’épreuves de Liège, à savoir :

ELG étoilé dans un ovale couronné : acceptation post 1893.

AD accolés et étoilés  et S étoilé : contremarques des contrôleurs post 1877.

PV surmonté d’un lion stylisé : épreuve à la poudre sans fumée, en usage de 1898 à 1968.

Perron : inspection post 1853.

12C dans un losange : calibre, en usage de 1898 à 1924.

D = 70/20.7 mm : longueur de la chambre en mm et diamètre en mm après épreuve facultative à la poudre sans fumée, en usage de 1892 à 1924.

Le fabricant

La marque LV couronnée est celle de Louis VENDRIX rue des Clarisses, 66 à Liège qui fut inscrit au banc d’épreuves de 1907 à 1951

La marque LLH sur le canon est celle du fabricant de canons Laurent LOCHET HABRAN (voir site).

GG

Retour "ARTISANS IDENTIFIES"