Les plus belles réalisations de cet artisan, et bien d’autres encore, se trouvent dans le livre "Les armuriers Liégeois à travers leurs réalisation.

1800 - 1950".

Pour tous les détails voir : LES ARMURIERS LIEGEOIS

Thirifays & Cie

Fusil de chasse à percussion centrale et chiens extérieurs. Les canons damas sont lisses et juxtaposés. L’ouverture (brisure) se pratique à l’aide de la clé top lever placée entre les chiens.

Les platines dites "en avant" portent une gravure florale en rosaces.

La crosse en bois de noyer est façonnée à l’anglaise bien qu’elle ne soit pas complètement visible sur les photos.

Cette arme porte les poinçons réglementaires du banc d’épreuves de Liège, à savoir :

ELG * dans un ovale vertical : acceptation définitive en usage de 1846 à 1893.

Perron : inspection post 1853 à nos jours.

NON POUR BALLE : canons lisses chokés, en usage de 1878 à 1897.

M* et I* : contremarques des contrôleurs post 1877.

17.4 – 18.2 : canons lisses chokés, en usage de 1898 à 1910.

Les autres marquages sont :

THIRIFAYS  (si bien lu car photo floue) : il s’agit de l’armurier THIRIFAYS & Cie rue Vivegnis, 190 à LIEGE,  inscrit au banc d’épreuves de  1902 à 1906.

GG

Merci à Epimenidis Platsidakis de fineguns.gr pour les photos.

Retour "ARTISANS IDENTIFIES"