Les plus belles réalisations de cet artisan, et bien d’autres encore, se trouvent dans le livre "Les armuriers Liégeois à travers leurs réalisation.

1800 - 1950".

Pour tous les détails voir : LES ARMURIERS LIEGEOIS

Robar (Mre liègeoise, Robar L. & co).

1907-1972.

Inscrit au banc d’épreuve de 1926 à 1972.

Modèle d'armes fabriquées:

Jieffeco.

Melior 1ier modèle (Remplace le Jieffeco).

Melior 2ième modèle.

Liège – Liégeoise (nouveau modèle Melior).

Phoenix (Nom aux USA pour le Jieffeco).

La marque déposée de JIEFFECO est présente au catalogue allemand ALFA en 1911 sur les MELIOR produits par ROBAR & KERKHOVE (GA n° 305 P. 41). Il s’agit effectivement d’une marque déposée par JANSSEN fils & Cie le 08.07.1909. JANSSEN a peut-être acheté les armes en blanc et y a apposé sa marque. C’était pratique courante surtout en France.

GG

ROBAR   par Hogg

Manufacture Liégeoise d’Armes à Feu, Robar et Cie, Liège, Belgique.

Cette société débuta sous le nom de Robar & de Kerkhove et connut toute une série de changements de noms avant de se stabiliser sous le nom de Société Anonyme Robar et Cie; c’est sous ce nom qu’elle fit faillite en 1958, après avoir abandonné depuis longtemps le secteur des pistolets.

Jieffeco.

C’est avec ce pistolet que commença la carrière de la Robar dans le secteur des automatiques. Il fut créé par un certain H. Rosier vers 1907; les détails de base étaient enregistrés dans le brevet 24875/1908 de Rosier. Il semble que ce dernier ait concédé l’exploitation de son brevet à une société, la Jannsen Fils et Cie qui délégua à son tour la production à la Robar. C’est ce lien avec la Jannsen qui est à l’origine du nom bizarre de l’arme.

Après avoir commercialisé le 7,65 mm en 1911, la société présenta un 6,35 mm presque identique en 1912. Les deux modèles étaient marqués „Pistolet Automatique Jieffeco Déposé Brevet SGDG Patent 24875.08“. Il faut remarquer à ce propos que le numéro correspond à celui du brevet anglais, ce qui explique la présence des lettres „SGDG“ (sans garantie du gouvernement).

La production du modèle „Jieffeco“ de Rosier s’acheva en 1914 et ne fut plus reprise, mais en 1921, un pistolet portant le même nom fut lancé sur le marché. C’était, en fait, le „New Model Melior“ de 6,35 mm qui fut vendu pendant une brève période sous le nom de „Jieffeco“.

La glissière de ce modèle était marquée „Automatic Pistol Jieffeco Made in Liège Belgium Brevets 259178 - 265491 Davis-Warner Arms Corporation N Y“; ceci explique qu’il s’agissait d’une version du „Melior“ uniquement destinée à l’exportation et qui était traitée par la Davis-Warner qui voulait exploiter la bonne réputation dont jouissait encore le „Jieffeco“ grâce aux ventes effectuées avant la guerre aux États-Unis. La David-Warner cessa toute activité dès 1920 et le „Jieffeco“ fut retiré du marché.

Liège.

Nom commercial du „New Model Melior“.

Lincoln.

La Robar produisit sous ce nom un certain nombre de revolvers, la plupart étant des modèles de type „Bulldog“ à carcasse fermée, à double action et munis d’une baguette éjectrice, produits dans les calibres .320, .380 et .450. II existait également une version .320 à chien interne, de poche, munie d’une détente escamotable et portant le même nom. Ces modèles furent tous produits entre 1895 et 1905 et ils furent probablement abandonnés lorsque la Robar commença à produire le „Jieffeco“.

Mélior.

Le pistolet „Jieffeco“ fut commercialisé par l’intermédiaire de la Jannsen Fils et Cie, mais bien que cette société possédait, semble-t-il, des droits exclusifs en ce qui concerne le nom, elle ne possédait probablement pas de droits identiques vis à vis du Brevet Rosier, étant donné que la Robar fut en mesure de produire et de vendre le même pistolet sous le nom de „Mélior“.

En 1920 on introduisit un modèle complètement nouveau appelé le „New Model Mélior“ (par extension, le Modèle Rosier devint le „Old Model“), qui fut produit en calibre 6,35 et 7,65 mm. Pendant les années suivantes on introduisit également les calibres .22 LR et 9 mm Court, ces deux modèles présentant la même carcasse que le 7,65 mm.

Le „Mélior“ ressemble au Browning 1910 de par son aspect général et sa structure, mais le système de montage est totalement différent. Les inscriptions sur tous les New Models étaient les mêmes: „Mélior Brevets - 259178 - 2656491 - Liège - Belgique“ avec un motif rond bosselé sur les poignées où figuraient les noms „Mélior Liège“ qui entouraient le monogramme „Rco“.

Mercury.

C’était la version .22 LR du „New Model Mélior“ qui fut rebaptisé pour la vente aux États-Unis après 1945. Il fut importé par une société de Tacoma, Washington, la „Tradewinds Inc.“. Sur la glissière figure l’inscription „Mercury Made in Belgium“ tandis que sur les poignées, on distingue un motif circulaire contenant la lettre „M“ avec le nom „Liège“ en dessous. Cette arme fut réalisée avec une variété de finitions: en bleu, chromée, incisée et ainsi de suite

Jieffeco 1907

Cal. 7.65mm

Jieffeco

Cal. 6.35mm

Jieffeco 1910

Cal. 7.65mm

Melior

Cal. 6.35mm

 

Firme liégeoise L. ROBAR Fils & DE KERCKHOVE, 29 rue Chéri.

Cette firme a connu plusieurs raisons sociales dont :

ROBAR Fils & Co (B.E. 1906/1910)

ROBAR fils et L. DE KERCKHOVE (BE  1910/1926)

ROBAR & Cie (BE 1926/1972)

La société a déposé deux brevets concernant cette arme, le premier le 04.08.1913 (n° 259.178) concernant la platine et le second concernant la glissière le 02.03.1914 conjointement avec TART, Edmond.

La synthèse de ces brevets a donné deux pistolets d’aspect similaire mais de dimensions différentes. L’un en calibre 7,65 et l’autre en 6,35.

La fabrication de ces armes n’a réellement débuté qu’à la fin de la grande guerre, l’occupant allemand empêchant toute fabrication d’armes.

Ces deux modèles fonctionnent en semi-automatique. Le 7,65 et le 6,35 se conjuguent en deux modèles, l’un à pédale de sécurité longue et l’autre à pédale de sécurité courte.

Ce changement est intervenu vers le 100.000e exemplaire pour le 6,35 et vers le 50.000 e

Pour le 7,65.

Le modèle présenté en photos ci-dessous est donc du premier modèle en 7,65.

GG

Merci à "Collectorsfirearms" pour les photos.

 

Melior new mod

Cal. 6.35mm

Merci à Simon pour les photos superbes.

Robar modèle Mercury

Calibre .22LR

Merci à "COLLECTORSFIREARMS" pour les photos

Robar Mercury

Merci à Max pour les photos.

Robar Phoenix arms

Phoenix Pocket Automatic, cal .25 ACP. Fabriqué aux environs de 1920 par Robar et DeKerkhove à Liege, Belgique et importé par Phoenix Arms Co. à Lowell, MA. Cette arme est très rare.

Retour "ARTISANS IDENTIFIES"