Les plus belles réalisations de cet artisan, et bien d’autres encore, se trouvent dans le livre "Les armuriers Liégeois à travers leurs réalisation.

1800 - 1950".

Pour tous les détails voir : LES ARMURIERS LIEGEOIS

Hubert Remy

L’arme

Il s’agit d’un revolver de poche dit "Puppy" Lincoln à cadre fermé et percussion centrale.

Le canon est rond et rayé. Il porte un guidon en demi-lune.

La platine n’est pas à chien rebondissant.

La détente sans pontet est repliable sous la carcasse.

Le barillet à 5 chambres est cannelé et de calibre 22 court.

La crosse métallique en bec de corbin est recouverte par deux plaquettes en bois quadrillé réunies par une vis et deux rosettes.

La baguette coulisse dans un guide intégré à la console et est maintenue par un petit ressort à lame.

L’alimentation se pratique par une portière latérale droite s’abaissant grâce à l’action d’un ressort interne.

Les poinçons

L’arme porte les poinçons réglementaires du banc d’épreuves de Liège, à savoir :

ELG sur étoile dans un ovale couronné : acceptation définitive post 1893.

W étoilé : contremarque du contrôleur post 1877.

R couronné : canon rayé, en usage de 1894 à 1968.

Les marques

L dans un cercle (sur la console): marque de fabrique de CLOSSET Louis rue Hors Château, 74 à LIEGE, il fut inscrit au banc d’épreuves de Liège de 1896 à 1921.

H REMY (sur un montant de crosse) : marque de Hubert Remy armurier à Wandre inscrit au banc d’épreuves de Liège de 1884 à 1891. Il s’agit vraisemblablement du sous-traitant.

La discordance de dates d’activités s’explique vraisemblablement par le fait que CLOSSET aura reprit le fond de commerce de Hubert Remy ?

GG

Retour "ARTISANS IDENTIFIES"