Les plus belles réalisations de cet artisan, et bien d’autres encore, se trouvent dans le livre "Les armuriers Liégeois à travers leurs réalisation.

1800 - 1950".

Pour tous les détails voir : LES ARMURIERS LIEGEOIS

Gustave Prevost

Carabine dite "de jardin" de calibre 22 de type FLOBERT.

Le canon est octogonal et rayé. Il est muni d’un guidon à oreilles et d’un cran de mire à dérive.

L’extracteur est d’un modèle peu courant et c’est certainement lui qui fait l’objet du brevet déposé par Gustave Prevost.

En effet cet extracteur à cylindre est actionné par une pédale placée sur le flanc droit de l’arme.

En tournant cette pédale vers l’arrière, un petit cylindre inséré à côté de la chambre et qui, lorsqu’il est sorti, empiète partiellement sur celle-ci de manière à extraire la douille par son bourrelet.

Repoussé vers l’avant, la pédale fait rentrer le cylindre dans son logement et libère la chambre permettant ainsi le chargement d’une nouvelle cartouche.

Le chien est plat de type Flobert avec percuteur rectangulaire en saillie.

La monture est façonnée à l’anglaise avec une joue sur le flanc gauche.

L’arme porte les poinçons du banc d’épreuves de Liège, à savoir :

ELG sur étoile dans un ovale : acceptation en usage de 1846 à 1893.

R sous étoile : contremarque du contrôleur post 1877.

Période de fabrication : entre 1877 et 1893.

Les autres marquages sont :

PREVOST BREVETE : il s’agit de la marque de l’inventeur Gustave PREVOST, arquebusier et fabricant d’armes à Liège rue du Pot d’Or, 27. Il était inscrit au banc d’épreuves de  1876 à 1899. De 1869 à 1899, il a déposé dix brevets belges d’inventions armurières dont un avec MARECHAL, Michel. Il est aussi l’acheteur des brevets ABADIE qu’il céda ensuite à SOLEIL Léonard.

DOZIN B (sur le canon) : seul un armurier DOZIN Mathieu armurier à Wandre est repris au Qui est Qui de l’Armurerie Liégeoise. En toute hypothèse, il s’agit d’un sous-traitant voire d’un fabricant de canon.

BD : idem ci-dessus.

Chiffre 1 : il s’agit peut-être d’un numéro de série mais son emplacement sous le canon me laisse dans le doute.

GG

Retour "ARTISANS IDENTIFIES"