Les plus belles réalisations de cet artisan, et bien d’autres encore, se trouvent dans le livre "Les armuriers Liégeois à travers leurs réalisation.

1800 - 1950".

Pour tous les détails voir : LES ARMURIERS LIEGEOIS

Neumann

Neumannn Frères

Rue St Remy 5-7 à Liège

Inscrit au banc d’épreuve de 1860 à 1962.

Reprend la firme CLEMENT en 1954.

 

Par Herr

Neumann Frères & C°, Liège erw 1860/63 "Fabricant".

Neumann Frères, Liège erw 1863/1924, "Fabricant", succéda à "Neumann frères & C°".

Neumann Max, Liège ca 1900, voir aussi "Clément & Neumann".

Neumann Frères

Revolver de type KOBOLD en calibre 44 russian à percussion centrale. Gros calibre pour une si petite arme, elle doit se cabrer fortement au tir !

Le canon est rond avec guidon en demi-lune et 9 rayures !

Le barillet non cannelé porte 5 drageoirs.

La crosse en bec de corbin est dotée de deux plaquettes, en bois de noyer, finement rayées.

Les plaquettes sont réunies par une vis traversante et deux rosettes en laiton.

L’alimentation se pratique par une portière latérale droite, actionnée par un ressort interne.

Les douilles sont enlevées par la baguette fixée sur l’axe de barillet. Elle doit être insérée tout à tour dans chaque drageoir pour enlever la douille qui s’y trouve.

L’arme semble conserver 100% de son nickelage, c’est assez rare s’il ne s’agit pas d’un re-nickelage ?

Elle porte les poinçons d’épreuves du banc d’épreuves de Liège, à savoir :

ELG étoilé dans un ovale : acceptation définitive de 1846 à 1893.

L étoilé : contremarque du contrôleur post 1877.

Les autres marques sont :

Un cor de chasse avec un N à l’intérieur : il s’agit d’une marque déposée par NEUMANN Frères rue Saint Remy, 15 à LIEGE, tout comme la marque KOBOLD déposée par les mêmes le 29.12.1893. Cela démontre qu’avant même d’avoir déposé ces marques, l’arme était déjà fabriquée et passée au banc d’épreuves. L’arme a donc en toute vraisemblance été fabriquée en 1893.

Sur le canon, la marque MARQUIS COIRIER Suc. T et F Bd des Italiens, 4 à PARIS, appartient sans conteste au détaillant armurier parisien qui a revendu cette arme. MARQUIS a fondé une fabrique collective et un atelier en 1848. Il a participé à l’exposition de Paris en 1855 et 1867 et à celle de Londres en 1862.Rien trouvé sur COIRIER ?

GG

Neumann Frères

Cette arme n’a rien d’un revolver postal, il s’agit d’un revolver à percussion centrale à 9 coups de type "mitrailleuse".

Le canon à pans au tonnerre devient  rond et ourlé à la bouche à la façon des REISCHREVOLVER de même que la sûreté de type MAUSER.

Ce canon est doté d’un guidon en demi-lune.

L’alimentation se pratique par la portière latérale s’abaissant grâce à l’action d’un ressort interne. Le déchargement se pratique à l’aide d’une baguette pivotant sur un axe.

La crosse en bec de corbin est constituée de deux plaquettes de gutta-percha (caoutchouc moulé).

L’arme porte les poinçons réglementaires de l’épreuve liégeoise, à savoir :

ELG étoilé dans un ovale couronné : acceptation post 1893.

O étoilé : contremarque du contrôleur post 1877.

R couronné : canon rayé post 1894.

L couronné sur le barillet : il ne s’agit pas d’une marque du banc d’épreuve mais plutôt, en toute hypothèse, d’une marque de fabricant de barillet (fonderie)

Fabricant

Le cornet postal avec un N à l’intérieur posé sur les plaquettes de gutta-percha est une marque déposée par NEUMANN Frères, rue St Remy, 15 à LIEGE. Cette marque a été déposée le 30.12.1893 ce qui concorde bien avec les poinçons d’épreuves.

Cette firme a laissé d’autres marques comme : Kobold – Tête de tigre – Phare – lettre NN et soldat de plomb – Impérator – The new century rifle.

GG

Photos Littlegun

Neuman Bros.

Fusil système Martiny

Fusil de chasse NEUMANN frères.

NEUMANN Frères rue St Remy 5 et 7 à LIEGE - BE de 1863 à 1924.

La marque au PHARE a été déposée par les frères NEUMANN le 14.08.1909 !

Marquage sur l’arme :

- poinçon ELG dans un ovale couronné : acceptation du BE de juillet 1893 à nos jours.

- poinçon 16C dans un losange : calibre nominal valable du 04.10.1898 au 30.06.1924.

- poinçon PV surmonté d'un lion stylisé : épreuve sans fumée valable du 04.10.1898 au 26.02.1968.

- poinçon au perron : inspection du BE du 16.06.1853 à nos jours.

- poinçon EL en lettres cursives : épreuve provisoire du 21.12.1852 à nos jours.

 -poinçon L surmonté d'une étoile : contremarque du contrôleur du 27.01.1877 au 26.02.1968.

GG

Retour "ARTISANS IDENTIFIES"