Les plus belles réalisations de cet artisan, et bien d’autres encore, se trouvent dans le livre "Les armuriers Liégeois à travers leurs réalisation.

1800 - 1950".

Pour tous les détails voir : LES ARMURIERS LIEGEOIS

Jean Baptiste GAUBERT

Carabine a aiguille belge système GAUBERT.

Armature en métal – crosse squelette avec panneau en noyer.

Culasse coulissante, calibre 8mm (lisse) gravée de feuillage. “LE PETIT PARISIEN” ET “GAUBERT BREVET” estampé sur la glissière.

Longueur totale=100mm, canon=670mm. Arme intéressante, pas seulement pour les collectionneurs d’arme à système. (DER NEUE STOEKEL, PAGE 423).

Merci à "AUGUSTUS FINE ANTIQUITIES" pour les photos.

 

Jean-Baptiste GAUBERT était un arquebusier inventeur à LIEGE et PARIS sous le second Empire !

Il ne figure pas dans la liste des fabricants liégeois inscrits au banc d’épreuves, ce qui nous laisse à penser que ce monsieur était français mais qu’il avait des attaches armurières en terre principautaire où l’habilité des artisans armuriers était universellement reconnue ainsi que le prix de revient abordable.

Nombre d’armuriers français (DELVIGNE, FLOBERT, ROBERT etc.) ont agi de même.

Ce fusil (canon lisse 8mm) est effectivement du système GAUBERT, la culasse est coulissante et le canon s’avance pour le chargement, en poussant un levier situé en dessous.

La crosse squelettique destinée à alléger l’ensemble et se rencontre sur d’autres types d’armes liégeoises (une carabine FLOBERT chez DUMOULIN par exemple).

L’arme est marquée LE PETIT PARISIEN et GAUBERT BREVETE. La première marque indique encore un peu plus l’origine française de l’arme.

Je déplore l’absence de photos représentant les poinçons d’épreuves qui auraient pu nous en dire plus.

GAUBERT a également fabriqué un pistolet de tir du même système (voir photo ci-dessous).

GG

Note

La lecture des brevets de GAUBERT Jean-Baptiste (fournis par Max) reçu ultérieurement, amène la certitude que cet arquebusier était parisien puisque installé 13 rue Notre Dame des Champs.

Il était représenté à LIEGE dès 1859 par un sieur SPIRLET E. jusqu'en 1863 semble-t-il.

En 1864 c'est un nommé DUSAUTOIT P. qui a pris le relais.

GG

Jean Baptiste GAUBERT

Fusil calibre 6 mm Flobert à canon lisse Gaubert.No 6197

Peter

Gaubert

Percussion latérale de 8,5 mm, le vendeur m’a dit.

Mais je suis d’opinion qu’il s'agit d’un pistolet de salon, calibre 9 mm flobert, avec canon glissant de 20 cm.

Gaubert était armurier à Liège, 1850-60 environ. Peut être un brevet de lui même?

Le chargement par la culasse a beaucoup popularisé le tir sportif et de loisir.

Seulement 2 autres exemplaires sont connus chez Bruno Brukner et Otto Halfmann

(Die Scheibenpistole, Stuttgart 2004, p. 111,  ISBN 3 00 013128 0).

Bert

Retour "ARTISANS IDENTIFIES"