Les plus belles réalisations de cet artisan, et bien d’autres encore, se trouvent dans le livre "Les armuriers Liégeois à travers leurs réalisation.

1800 - 1950".

Pour tous les détails voir : LES ARMURIERS LIEGEOIS

FRANKEN & LÜNENSCHLOSS

Calibre .320

 

FRANKEN & LÜNENSCHLOSS

FRANKEN & LÜNENSCHLOSS

Carabine Tirmax.

Fabriquée par la firme Franken & Lüneschloss sur base des brevets de Warnant-Créon Julien et Warnant Edmond et Léonard.

FRANKEN & LÜNENSCHLOSS rue St Gilles à Liège et Roonstrasse, 38 à COLOGNE.

(Inscrite au banc d’épreuve de Liège de 1898 à 1914)

En 1908, ils reprennent l’activité de FLIEGENSCHMIDT Max (BE 1888/1908).

Ils déposent deux brevets en Belgique, portant sur des perfectionnements aux armes à feu et un pistolet automatique.

En 1914, l’entreprise est mise sous séquestre et disparaîtra après la guerre.

Le calibre est du 7,65mm, la fabrication a probablement été exécutée en Allemagne.

Elle est reprise au catalogue Alfa de 1911.

Vous pouvez voir sur les pages montrées du catalogue en question ci-dessous que cette arme a existé également en calibre 9 Para.

Apparemment faite pour tirer des balles blindées ou semi chemisées.

En plus il y en a une au Musée d'Armes (du moins dans ses collections).

Elle est reprise dans le répertoire du musée sous le libellé :

- carabine 5 cps « Tirmax » système Franken & Lünenschloss, Warnant-Créon Julien, Warnant Edmond & Léonard 1907, cal.7,65 P.V., 6 rayures en anse (n° 5628 cat.p.206)

Revolver Monténégrin

Il s’agit d’un revolver MONTENEGRIN de type GASSER. Il est nickelé et les crossettes sont en os ou en ivoire.

Le chargement/déchargement se pratique par une portière sur le côté droit de la carcasse.

Il porte deux poinçons visibles du banc d’épreuves de Liège, à savoir :

R couronné : canon rayé, en usage de 1894 à 1968.

V étoilé : contremarque du contrôleur, en usage de 1877 à 1968.

Le barillet devrait également porter le poinçon d’acceptation de l’épreuve, post 1893, représentée par ELG étoilé, dans un ovale couronné.

Les autres marquages sont celui de l’inventeur (même s’il ne s’agit que d’un perfectionnement du système Gasser) soit M.F. couronné et celui du fabriquant soit 2 sabres croisés entourés des lettres FL, le tout couronné pour FRANCKEN & LUNENSCHLOSS à Liège rue Saint Gilles (BE 1898/1914).

Cette société a repris les activités de FLIENGENSCHMIDT Max en 1908 et ce dernier devrait être à mon avis le titulaire du marquage M.F. couronné.

GG

Merci à "HORST HELD" pour les photos.

FRANKEN & LÜNENSCHLOSS

Retour "ARTISANS IDENTIFIES"