Les plus belles réalisations de cet artisan, et bien d’autres encore, se trouvent dans le livre "Les armuriers Liégeois à travers leurs réalisation.

1800 - 1950".

Pour tous les détails voir : LES ARMURIERS LIEGEOIS

Emile Fraipont

Il s’agit d’un fusil de chasse à percussion centrale et à brisure. Les chiens sont extérieurs et les canons juxtaposés. Les platines sont « en avant » avec double détente sous pontet. La crosse en bois de noyer est façonnée « à l’anglaise ».

L’arme porte les poinçons réglementaires du banc d’épreuves de LIEGE, à savoir :

ELG* dans un ovale couronné : acceptation définitive post 1893.

EL en lettres anglaises : épreuve provisoire, en usage de 1852 à nos jours.

B* - N* et AV* : contremarque des contrôleurs post 1877.

Perron : inspection, en usage de 1853 à nos jours.

PV surmonté d’un lion stylisé : épreuve à la poudre sans fumée, en usage de 1898 à 1968.

12 C dans un losange : calibre, en usage de 1898 à 1924.

Choke 17.4 / 18.4 : canons chokés : calibrés en mm à 22 cm de la culasse et à la bouche, en usage de 1910 à 1924.

P. 1K557.9 : poids du canon pouvant tirer des poudres sans fumée (armes lisses) En usage de 1892 à 1924.

D = 65 m/m / 20.6 : Longueur de la chambre en mm et diamètre en mm après épreuve facultative à la poudre sans fumée. En usage de 1892 à 1924.

L’arme porte également les marques suivantes :

AIGLE aux ailes ouvertes tenant un fusil dans ses serres et les initiales EF : marque de fabrique de FRAIPONT Emile (BE 1903-1927) fabricant d’armes rue Monulphe, 45 à LIEGE. En 1903, il reprend l’activité de LIEGEOIS Auguste (1892/1902)/ De 1909 à 1912, il dépose deux brevets pour armes à feu et renvoi automatique du tire-cartouche dans les armes à canon fixe et culasse mobile. Il est également le fabricant du fameux revolver CLIC-CLAC !  .

La gravure à l’or fin représentant PEGASSE m’est inconnue ?

La marque ACIER MARTELE avec marteaux croisés entourés des lettres LCCC (si bien lu) pourrait appartenir au fabricant de canons de fusil  CAP J. rue Jonruelle à LIEGE.

12204 : numéro de série de l’arme.

Je n’ai pas pu lire le nom du graveur gravé à l’or fin sur la platine ??

GG

Emile Fraipont

Revolver de poche "hammerless" à percussion centrale et cadre fermé de type "vélo dog".

Le barillet long est cannelé et bronzé. Il est au calibre 6mm vélo dog.

La carcasse est entièrement jaspée.

L’alimentation se pratique par la portière latérale droite s’abaissant grâce à l’action d’un ressort interne.

Le déchargement se pratique à l’aide de la baguette articulée pivotant sur un axe.

Le canon court est rond et doté d’un guidon en demi-lune. L’âme est rayée.

La détente droite est boulée et repercée, elle se replie sous la carcasse.

Les poinçons

L’arme porte les poinçons du banc d’épreuves de Liège, à savoir :

ELG sur étoile dans un ovale couronné : acceptation définitive post 1893.

AL et M étoilés : contremarques des contrôleurs post 1877.

R couronné : canon rayé, en usage de 1894 à 1968.

PV surmonté d’un lion stylisé : épreuve à la poudre sans fumée, en usage de 1898 à 1968.

Les marques

La marque à l’avant de la face gauche de la console est peu lisible, je crois discerner les initiales EF qui pourraient éventuellement être attribuée au fabricant d’armes Emile FRAIPONT rue Monulphe, 45 à LIEGE. Il a été inscrit au banc d’épreuves de LIEGE de 1903 à 1927.

14647 : numéro de série.

L couronné sur la face interne du barillet : est une marque dont personne n’a encore pu déterminer la signification exacte. Elle n’appartient pas au banc d’épreuves. Elle pourrait éventuellement appartenir à une fonderie de barillets ??

GG

Fraipont Emile

L’armurier fabricant Emile FRAIPONT rue Monulphe n° 45 à LIEGE a été inscrit au banc d’épreuves de LIEGE de 1903 à 1927.

En 1903, il reprend l’activité de la firme LIEGEOIS, Auguste et Cie.

Il se signale également par deux brevets déposés en Belgique en 1909 et en 1912.

Il fait usage de la marque représentant un aigle aux ailes déployées, tenant dans ses griffes un fusil, au dessus des lettres E.F. Trade Mark.

L’arme qui fait sortir E. FRAIPONT de l’anonymat est un curieux petit revolver à crosse en queue de poisson dénommé CLIC-CLAC.

Cette arme de poche se décline en calibre 320 à feu central à 6 coups et en calibre 22 court à 6 coups également.

Elle mesure 123 mm de longueur pour une hauteur de 57 mm .Elle pèse 140 gr.

Sa poignée insolite, en forme de V, en prolongement de la carcasse, assure une bonne prise en main. Elle se fait entre le pouce et l’index et appuie sur la paume.

La marque CLIC-CLAC est gravée au-dessus du cadre fermé du barillet.

Cette arme n’est pas brevetée en Belgique !?

Les poinçons du banc d’épreuves de LIÈGE figurent également sur l’arme.

Le catalogue ALPHA de 1911présente cette arme à la vente au prix de 18 Bef.

GG & M.D.

Un autre CLIC CLAC reçu de "CW SLAGE ANTIQUE".

Emile Fraipont

La marque (du fabricant) EF ou FF n’est guère lisible sur photo et me laisse dans le doute, FF n’apparaît pas dans ma documentation tandis que EF pourrait être la marque du fabricant liégeois Emile FRAIPONT (BE 1903/1927) rue Monulphe, 45 à Liège.

GG

 

Retour "ARTISANS IDENTIFIES"