Les plus belles réalisations de cet artisan, et bien d’autres encore, se trouvent dans le livre "Les armuriers Liégeois à travers leurs réalisation. 1800 - 1950".

Pour tous les détails voir : LES ARMURIERS LIEGEOIS

Dumoulin Lambert

L’arme

Fusil mono-canon de chasse aux nuisibles. Le canon lisse de 9 mm est à 8 pans. L’arme se brise lorsque l’on pousse sur la clé dite « serpent » placée sur le flanc droit de l’arme.

La crosse anglaise semble être en bois de noyer.

Marquages

Elle porte les poinçons réglementaires du banc d’épreuves de Liège, à savoir :

Perron : inspection, en usage de 1853 à nos jours.

X étoilé : contremarque du contrôleur post 1877.

Je n’ai pas vu le ELG sur étoile dans un ovale couronné sur les photos mais il doit obligatoirement y être ? Il s’agit de l’acceptation définitive !

L’arme porte également plusieurs marques, à savoir :

LLH sur le canon : il s’agit de la marque de Laurent LOCHET-HABRAN fabricant de canons de fusils à LIEGE-JUPILLE (voir le site)

3 : numéro de série en toute vraisemblance.

LAMBERT DUMOULIN LIEGE  et initiales LD: il s’agit des marques du fabricant de l’arme Lambert DUMOULIN, rue Saint Gilles, 55 à LIEGE. Il a été inscrit comme armurier-fabricant au banc d’épreuves de Liège de 1920 à 1965.

FL 9 : indique que le calibre est le 9mm Flobert.

GG

Dumoulin Lambert

L’arme

Il s’agit d’un fusil de chasse à canons juxtaposés, hammerless et clé top, crosse pistolet.

Les poinçons

Il s’agit des poinçons du banc d’épreuves de Liège, dont la signification est mieux reprise ci-dessous :

ELG étoilé dans un ovale couronné : acceptation de l’épreuve, en usage de 1893 à 1968.

Perron : inspection, en usage de 1853 à nos jours.

X étoilé : contremarque du contrôleur, en usage de 1877 à 1968.

1KG 138 : poids du canon pouvant tirer des poudres sans fumée (armes lisses) au gramme près. En usage de 1924 à nos jours.

Choke 13.9 et 13.8 (sous réserve de bonne lecture) : canons chokés : cal. à 22 cm de la culasse, en usage de 1924 à 1968.

29-56 dans un grand C  (sous réserve de bonne lecture) calibre nominal et longueur de la douille, en usage de 1924 à nos jours.

Lettre g minuscule : lettre annale de 1928.

Le fabricant

La mention ACIER COCKERIL indique dans quel acier les canons sont fabriqués. Il s’agit d’une marque déposée par la société sidérurgique COCKERIL de OUGREE-LIEGE.

La Manufacture d’Armes à Feu liégeoise  utilisait presque exclusivement cet acier mais sa marque ne figure pas sur l’arme.

Marquage "LD" : Le seul armurier correspondant en activité en 1928 serait Lambert DUMOULIN rue de Bassenge, 2 à Liège actif de 1920 à 1965.

Je ne puis cependant être complètement affirmatif.

GG

Retour "Famille DUMOULIN"