Les plus belles réalisations de cet artisan, et bien d’autres encore, se trouvent dans le livre "Les armuriers Liégeois à travers leurs réalisation. 1800 - 1950".

Pour tous les détails voir : LES ARMURIERS LIEGEOIS

DOZIN Mathieu

Mathieu Dozin était un "Armurier", rue de Visé,n°100 à Wandre, Belgique, qui a déposé le brevet britannique 23739/1902 avec l'aide des conseils en brevets de Londres, de messieurs. Boult, wade et Kilburn. Wandre se trouve dans l'entité de Liège, une ville avec une économie de laquelle (au moins en partie) a dépendu la fabrication d’armes depuis le seizième siècle.

On ignore si M. Dozin a continué de fabriquer à Wandre, ou si l'adresse était sa résidence privée.

Les spécifications du brevet 23739/1902 ont visé cinq nouveautés pour deux systèmes fondamentalement semblables d’éjection de cartouches employés dans les revolvers. À la différence du mécanisme de CASHMORE, d'ELLIS et de WILKINSON, les schémas des spécifications de Dozin ont montré son invention appliquée à la petite articulation des revolvers de poche à chien non apparent (avec détente repliable). Une amélioration utile dans la conception de Dozin était que l'éjection trop forte pouvait être diminuée à volonté. L'utilisateur pouvait donc expulser doucement les cartouches dans sa main, en éjectant complètement les douilles vides de leurs chambres.

Taylerson

 

DOZIN a déposé 8 brevets en Belgique de 1897 à 1906 concernant diverses améliorations aux revolvers.

GG

Retour "ARTISANS IDENTIFIES"