Les plus belles réalisations de cet artisan, et bien d’autres encore, se trouvent dans le livre "Les armuriers Liégeois à travers leurs réalisation. 1800 - 1950".

Pour tous les détails voir : LES ARMURIERS LIEGEOIS

Delhaxhe

Considérée comme une arme à système, l’invention de Joseph DELHAXHE ou DELEAXHE suivant l’orthographe fluctuante de l’époque, armurier liégeois (d’après CLERGEAU et BASTIE), ou arquebusier parisien (d’après ses brevets belges) vers 1870-1880, était sensée remplir trois fonctions : revolver ou poivrière vu qu’il ne comporte pas de canon, poignard et poing américain ! Elle avait pour dénominations "pistolet sortie de bal - pistolet casse-tête poignard et pistolet revolver assommoir"! C’est plus tard que nos amis anglo-saxons lui donnèrent l’appellation romancée "APACHE".

 La poivrière est de type à broche comportant six chambres pour la cartouche 7 mm à broche.

Cette arme a également été chambrée en 5 mm à broche.

En 7 mm, l’arme a une longueur totale de 70 mm pour une hauteur de 130 mm, elle pèse 350 grammes. Elle fonctionne en double action et le chien est sans crête.

La lame ne mesure jamais plus de 80 mm suivant le modèle et se replie sous la carcasse.

Elle se bloque ou se libère au moyen d’un bouton poussoir placé à proximité de la baguette. L’efficacité de cette lame est des plus aléatoires.

Seul le "poing américain" ou casse-tête fermant la carcasse pourrait se targuer d’une certaine efficacité.

Une baguette d’éjection des douilles est vissée dans la carcasse mais pas sur tous les modèles.

Les marquages habituels du banc d’épreuves de LIEGE figurent sur l’arme ainsi que la marque J. DELEAXHE breveté. Le chiffre qui y est joint, jamais le même, n’a rien à voir avec le numéro du brevet,  il s’agit très vraisemblablement du numéro matricule de l’arme.

Joseph DELHAXHE était, vers 1870/71, domicilié à PARIS  8, rue Thévenot, ce qui pose le problème de sa nationalité, était-il belge ou français. Son nom à consonance wallonne nous donne une petite indication mais sans plus. Ses armes sont toutes, semble-t-il, fabriquées à LIEGE, une pratique courante à l’époque chez les arquebusiers français en raison du prix de revient plus modique. Le fabricant liégeois est inconnu.

Joseph DELHAXHE ne paraît pas avoir été inscrit au banc d’épreuves de LIEGE.

 

Il est le déposant par l’entremise d’un sieur CLAESEN à LIEGE, des sept brevets belges repris ci-dessous :

N° 027818 du 28/06/1870, pistolet-revolver "sortie de bal".

N° 027819 du 28/06.1870, pistolet casse-tête, poignard.

N° 027820 du 26/06/1870, modifications apportées au pistolet assommoir, système DOLNE-BAR (bvt ppal n° 027818 du 26.06.1870.

N° 0286696 du 24.04.1871 pour une carabine et un pistolet genre FLOBERT à percussion annulaire.

N° 028697 du 24/04/1871 Modifications apportées au "pistolet casse-tête poignard".

N° 028909 du 20/06/1871 Modifications apportées à la carabine et au pistolet genre FLOBERT à percussion annulaire.

N° 029717 du 05/12/1871 additions apportées à une carabine pistolet (br. Ppal n° 028696 du 2404/1871).

Le succès commercial de cette arme fut mitigé, ce qui en fait actuellement une pièce de collection assez rare et à valeur élevée.

GG & M.D.

Delhaxhe Joseph

Le même que ci-dessus mais en calibre 5 mm, plus rare !

Photos Littlegun

Retour "ARTISANS IDENTIFIES"