Les plus belles réalisations de cet artisan, et bien d’autres encore, se trouvent dans le livre "Les armuriers Liégeois à travers leurs réalisation. 1800 - 1950".

Pour tous les détails voir : LES ARMURIERS LIEGEOIS

David HN

Il s’agit d’un revolver à percussion à cadre ouvert, en calibre 38 selon vos dires, le canon est octogone de 6 ‘’1/4.

Le barillet est lisse et est doté de 6 cheminées.

Le bloc canon et le bloc console sont réunis par une vis à molette placée au pied de la console. Une fois celle-ci enlevée, les deux pièces se désolidarisent et le barillet ayant été tourné vers la gauche peut être retiré de son axe pour le rechargement.

Un levier bourroir est placé sur le flanc gauche de l’arme et replié sous le barillet.

L’arme porte la mention NEUMANN Frères et Cie LIEGE gravée sur le pan supérieur du canon, il s’agit en fait de la firme qui a fabriqué l’arme. S’agit t’il d’un rachat de brevet, d’un licence de fabrication ou d’une commande de l’inventeur DAVID HN dont la marque très petite est frappée sous le levier-bourroir, nous l’ignorons.

L’inventeur ne nous est pas connu. Plusieurs DAVID sont pourtant signalés dans le Qui est Qui de l’armurerie liégeoise et il en est de même dans le JARLIER !

L’arme porte les poinçons réglementaires du banc d’épreuves liégeois, à savoir :

ELG* dans un ovale qui est l’acceptation définitive en usage de 1846 à 1893.

G couronné qui est la contremarque du contrôleur en usage de 1853 à 1877.

Le fabricant NEUMANN Frères et Cie rue St Remy, 15 à Liège a été inscrit aux registres du banc d’épreuves liégeois de 1860 à 1863 avant de devenir NEUMANN Frères de 1863 à 1924 pour enfin devenir NEUMANN & Cie jusqu’en 1952.

GG

Retour "ARTISANS IDENTIFIES"