Les plus belles réalisations de cet artisan, et bien d’autres encore, se trouvent dans le livre "Les armuriers Liégeois à travers leurs réalisation. 1800 - 1950".

Pour tous les détails voir : LES ARMURIERS LIEGEOIS

Charlier

Photos du "Charlier" du Musée d’armes de Liège (référence 2650 FA6).

Le système Charlier, fabricant d'armes à Wandre,pourrait reposer sur son brevet 5285 du 2/12/1857 pour un système d'armement par la détente applicable au pistolet revolver (à percussion).

La différence essentielle avec l’autre "Charlier", dont les photos se trouvent plus bas sur la page, repose sur la crémaillère mue par le pontet (6 coups, cal. 9 mm, canon lisse de forme octogonale).

Origine : il provient de la collection personnelle d'Auguste Francotte (d'où la présence du "AF" couronné sur la poignée), il a été acquis le 1er juin 1891 à A. Francotte pour 100 francs Belges (2,50 Euros !). Il est daté (fabrication) dans les archives du MAL de 1854 (?). A titre indicatif, 100 Francs Belges de l'époque (1891), soit au cours actuel (indice 205,211), 20521,10 divisé par 40,3399 donne 508,70

Marquages : Sous le canon "Ch. Charlier breveté"

D couronné à la base gauche du canon et arrière du barillet.

ELG sur étoile dans un ovale à l'arrière du barillet.

Particularité : Le barillet est gravé d'une scène représentant 4 indiens poursuivant un homme blanc (autant que l'on puisse deviner) et bizarrement "Colt patent".

HPH

Charlier

Revolver CHARLIER, dommage de l'absence de photos des poinçons. Le fabricant est probablement CHARLIER, Charles de WANDRE. Il a déposé 7 brevets de 1847 à 1861.

CHARLIER, Charles de WANDRE a pris des brevets de 1847 à 1867.

Il a travaillé avec les armuriers DEMEUSE D et DECORTIS.

Il semble avoir continué son activité plus tard puisque l'arme en photos porte la marque du contrôleur (Gr) surmonté d'une étoile (à partir du 27.07.1877) alors qu'auparavant la lettre était surmontée d'une couronne !!

Photos gentiment reçues de Chris Reid (USA)

Retour "ARTISANS IDENTIFIES"