Les plus belles réalisations de cet artisan, et bien d’autres encore, se trouvent dans le livre "Les armuriers Liégeois à travers leurs réalisation. 1800 - 1950".

Pour tous les détails voir : LES ARMURIERS LIEGEOIS

Bernard Henri Eugéne

Fusil double de chasse à broche.

Les platines sont de type "en arrière ou rétrograde".

Les chiens plats sont extérieurs.

L’ouverture se fait à l’aide de la clé de sous garde.

La crosse est taillée à l’anglaise.

Les platines sont finement gravées en volutes.

Les poinçons

Je remarque la présence d’un seul poinçon du banc d’épreuves de Liège, à savoir les lettres EL (lettres anglaises) qui est le poinçon de l’épreuve provisoire en usage de 1852 à nos jours.

Je m’étonne de l’absence des autres poinçons réglementaires liégeois.

Les marquages

Autour de la base du chien moi je lis "F P Lagrèze ARQier", le Neue Stockel donne Lagrèze G : Paris, 1846-90.

Mais est ce le même, avec des initiales différentes ?

Les canons doubles et lisses en damas sont d’un calibre inconnu, ils sont marqués  EUGENE BERNARD CANONNNIER avec une marque ovale avec EB couronnés et étoilés à l’intérieur qui est très vraisemblablement la marque de E.BERNARD.

Ce fabricant pourrait être BERNARD Henri Eugène, fabricant de canons de fusils à Liège rue du Lourmier 26 ( ?) en 1840. La marque aurait été déposée le 18.01.1862 d’après le JARLIER (Qui est Qui de l’armurerie en France).

Le nombre 154 est à mon sens un numéro de série.

GG

Retour "ARTISANS IDENTIFIES"